Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 26 août 2016

The Witcher 3 [Jeux Vidéo/Critiques]

http://json.tv/images/general/2016/01/11/20160111083410-7883.jpg

Critique en cours

Je peux le clamer maintenant haut et fort, The Witcher 3 est le jeu qui m'a donné envie d'avoir une PS4 ! Je voulais commencer par celui-là sur la dernière génération de consoles. Mes moyens ne me le permettant pas, j'ai dû patienter. Maintenant que toutes les conditions sont réunies (merci mon Viking et ma moitié !), me voilà  - plus tardivement que les autres, mais avec le plein de mises à jour - dans la peau de Geralt de Riv, Sorceleur de son état, qui a maintenant bien assis sa réputation parmi la communauté de joueurs du monde entier.

Je n'ai pas joué au premier opus, je n'ai pas dépassé Flotsam dans Assassins of Kings et je n'ai lu aucun livre. J'aime le personnage, mais l'univers m'échappe encore par sa densité et ses intrigues politiques d'envergure (aspect qui ne m'a jamais passionné dans la Fantasy).

J'avoue avoir été séduit de prime abord par les ambitions de CDProjekt Red qui semblait proposer (cf l'aperçu du jeu) un RPG digne de ce nom dans le fond comme dans la forme. Même si Skyrim demeure une référence absolue pour moi, il est évident qu'en terme de Roleplay et de finition, il laisse clairement à désirer.

Après un prologue bien mis en scène qui nous présente les principaux personnages, on découvre la prmière map ouverte du jeu, le village de Blanchefleur et ses environs. Il faut peu de temps pour réaliser qu'on a affaire à un grand jeu, le RPG qu'on fantasmait depuis longtemps. En effet, The Witcher 3 regroupe à lui-seul toutes les qualités et bonnes idées des open worlds sortis sur la génération précédente : des choix de dialogue et des dilemmes à la Mass Effect, des combats épiques et une interaction poussée avec les éléments et le décor comme dans Dragon's Dogma, un système de switch pour visualiser les différents objectifs de quêtes sur la mini-map comme dans Sleeping Dogs, un background et des personnages approfondis comme dans Dragon Age, de nombreuses activités et une exploration quasi sans limite comme dans Skyrim.

Afficher l'image d'origine

+ Geralt, charismatique et polyvalent qui compense largement le fait de ne pas pouvoir créer son propre personnage (et c'est un joueur qui adore la création qui vous le dit !)

+ Univers mâture, réaliste et non manichéen

+ Monde vaste, riche, détaillé et vivant

+ Visuellement ça claque (météo et effets de lumières à couper le souffle)

+ Combats dynamiques et intuitifs, à la fois techniques et accessibles

+ Le sens du Sorceleur particulièrement bien exploité

+ Excellent équilibre entre combats et investigations (Rocksteady devrait en prendre de la graine pour son prochain Batman et nous permettre enfin d'alterner entre Bruce Wayne et Batman en mode libre)

+ Gameplay varié

+ Quêtes secondaires soignées

+ De nombreuses quêtes qui se résolvent sans un seul combat !!!

+ La présence de Ciri (jouable de surcroît même si c'est totalement anecdotique)

+ Une bande-son magistrale (thèmes musicaux, effets sonores - Ah, les craquements en pleine nuit avec le sens du Sorceleur !)

+ De nombreuses options pour personnaliser sa partie (même le choix de la langue) comme on en avait pas vu depuis très longtemps

+ Le Gwynt (un véritable jeu dans le jeu)

+ Intérieurs accessibles sans chargement

+ Les essaims d'oiseaux (ou comment rendre un monde ouvert vivant avec peu !)

+ La plongée, la navigation (et les embarcations destructibles)

+ D'autres chevaux que le nôtre, d'autres cavaliers que nous (mine de rien ça ajoute vachement à la crédibilité et à l'immersion)

+ Les Signes et leurs effets parfois inattendus sur les créatures et l'environnement (essayez le bon sur un cheval sauvage indomptable !)

+ Les cadavres signalés par une croix sur la mini-map (comme dans Red Dead Redemption)

+ Les clins d'oeil au cinéma, notamment celui de Tarantino (Kill Bill, Pulp Fiction)

+ Une flopée de DLC gratuits

Afficher l'image d'origine

 - Textes trop petits

- Geralt ne peut pas se baisser

- Un menu d'alchimie un peu lourd

- Le saut de Geralt parfois mal dosé

- Des icônes de marchands imprécises ou qui disparaissent et des lieux emblématiques visités qui ne sont pas indiqués sur la carte en dehors du scénario.

1qyumoq.jpg

cliquez ICI pour découvrir tous les lieux du monde

- Quelques bugs (PNJ mal placés), parfois gênants (PNJ invisible dans une quête)

- La voix de Geralt un peu trop monocorde à la longue

- Certaines quêtes interminables (Errance dans les Ténèbres, Le Petit Bâtard)

- De nombreux PNJ avec lesquels on croit pouvoir avoir une discussion (mais non !)

- Pas vraiment de possibilités de savoir à l'avance si une porte est fermée ou non (le sens du Sorceleur ne l'indique pas contrairement à ce que je pensais, il souligne juste les issues). Quand on explore Novigrad c'est un peu embêtant !

- On ne peut pas épingler plus d'un objet (un système de recherche comme dans Fallout 4 aurait été le bienvenu)

- Une quête principale centrée sur la recherche de Ciri vite redondante (on ne la trouve pas, on rend un service pour obtenir une info qui nous mènera à un endroit où elle n'est plus là, etc...)

- Un enchevêtrement de quêtes associées les unes aux autres dont on ne nous explique pas la logique et dans lesquels on se perd parfois

- Des lags insupportables quand on transfère de l'équipement dans un coffre, on a l'impression de subir un chargement par objet transféré, au point qu'on transfère le minimum, pas de raccourci pour transférer plus rapidement (par catégorie) du coup je me coltine tous mes ingrédients alors que j'aimerais faire le ménage !

- Toujours des bugs à Novigrad malgré les correctifs (bras invisibles du banquier)

- le thème musical de Novigrad (écoeurant à force de l'entendre en boucle), la musique des auberges aurait gagné elle aussi à être plus variée (la même, quelle que soit la région)

- L'ambiance décevante des tavernes, je suis même tombé sur une taverne totalement déserte avec une bande-son qui disait tout le contraire (bug ?) A quand des salles communes bondées où se croiseraient ivrognes, voyageurs, aventuriers de toute race, discutant, jouant, narrant leurs exploits et transmettant leurs connaissances et avec lesquels on pourrait vraiment interagir ?

 - En dehors de celle des Ecoles, exceptées quelques-unes, les armures sont très moches, de véritables tenues de pécores en tissu carrément plus laides que la tenue de Sorceleur de base et plus puissantes que certaines dotées de pièces de métal !

- L'exploration marine trop peu exploitée. Pas de rencontre en dehors des sirènes et d'intérêt autre que des trésors engloutis et ce n'est pas quelques baleines - bugguées de surcroît - qui changent la donne. J'imaginais quand même plus de possibilités comme rencontrer des navires marchands, pirates, monstres marins d'envergure (serpent de mer, kraken). On se souvient de Two Words II qui proposait également de naviguer librement, mais il est un fait qu'entre les deux jeux le temps a passé, le budget a augmenté, mais l'intérêt très peu en comparaison. Une déception.

- Les limites des maps vraiment mal pensées (quasiment à côté de certains points d'intérêt de sorte qu'on sort vite de la map sans s'en rendre compte, des zones intéressantes et à priori jouables vues d'en haut, mais non)

- Demi-tour automatique arrivé à la limite jouable de la map prétexté par la présence de dragons (bon j'avoue c'est quand même mieux que les murs invisibles !)

http://witcherhour.com/wp-content/uploads/2015/06/felineset.jpg

L'Armure de l'Ours (basique) qui m'a motivé à atteindre le niveau 20 

 

 

Ce blog c'est pas juste un passe-temps
j'y bosse dur tous les jours
Je ne te demande pas d'argent
mais juste en retour
un petit commentaire
Ce sera mon salaire
C'est plus précieux que ça en a l'air

Commentaires

Le Gwynt, c'est marrant, je n'y ai jamais consacré le temps qu'il aurait mérité, étant plus captivé par la quête principale et les annexes. Dans les "+", tu peux mettre aussi la première présence (enfin!) de Ciri dans la saga.

Écrit par : Flikvictor | dimanche, 28 août 2016

Répondre à ce commentaire

Oui j'y ai pensé (car en plus on peut la jouer) mais je voulais attendre de la voir dans le jeu pour le dire. Là je suis à Velen depuis pas longtemps, niveau 3. Perso j'adore les mini-jeux dans les jeux vidéo et celui-là est plutôt simple d'accès et bien fichu visuellement.

Écrit par : Greg Armatory | lundi, 29 août 2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire