Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 18 octobre 2018

LIFE : Origine Inconnue [Cinéma/Critiques]

http://fr.web.img2.acsta.net/r_1280_720/pictures/17/02/15/09/25/520233.jpg

Ryan Reynolds (Green Lantern, Deadpool), Jake Gyllenhaal (Donnie Darko, Source Code) et Rebecca Ferguson (Mission Impossible : Rogue et Fallout) servent des personnages à la fois simples et héroïques qui sont pour beaucoup dans la crédibilité du film.

La rencontre magistrale d'Alien et de Gravity

Une équipe en orbite autour de la Terre récupère un échantillon de vie provenant de Mars. Une découverte sans précédent, mais qui va rapidement se transformer en menace sans précédent.

Au début, évidemment, on se demande bien comment LIFE va pouvoir se démarquer de tous les survival dans l'espace dont Alien a été le géniteur. 

La narration respecte le cahier des charges à la lettre et pourtant ça fonctionne totalement peut-être parce qu'il y a une forme de sobriété devenue rare, une économie du spectaculaire qui concrétise à merveille le concept de suspension d'incrédulité.

Techniquement, pourtant, le film est loin d'être pauvre avec un plan-séquence d'ouverture remarquable et une mise en scène fluide très immersive tout du long (quelques plans en caméra subjective).

On est tout de suite pris par le récit de cet organisme dont on ne sait rien et qui peut par conséquent être capable de tout. La surprise est donc au rendez-vous, mais sans que jamais son développement ne nous apparaisse trop exagéré. 

https://o.aolcdn.com/images/dims3/GLOB/crop/600x300+0+10/resize/630x315!/format/jpg/quality/85/http%3A%2F%2Fo.aolcdn.com%2Fhss%2Fstorage%2Fmidas%2F8c3e2486ee92116a362b256973101a88%2F205176830%2Flife%2Bet.jpg

Il faut dire qu'à l'origine la créature est loin de constituer une menace et la voir progressivement évoluer (ni trop, ni trop peu) fait suffisamment froid dans le dos. Son intelligence fera le reste, cette nouvelle forme de vie désirant survivre à tout prix alors qu'elle devra, tout comme l'équipage humain, s'adapter à l'effondrement de la station.

Le film parvient brillamment à faire monter la tension sans jamais la faire redescendre (les moments d'accalmie sont bien calibrés) en conservant toujours la maîtrise de ses personnages et de l'intrigue, avec un degré de réalisme exemplaire. Tout s'enchaîne donc sans qu'on décroche un seul instant.

On regrette de deviner très tôt qui va survivre à la fin, mais justement la fin vient relativiser ce défaut en proposant une issue pour le moins surprenante, faisant de LIFE un aboutissement du genre, bien plus que Prometheus.

Daniel Espinosa, un réalisateur à suivre, assurément !

 

Si vous avez aimé, vous aimerez peut-être :

Gravity Sphere Mission to Mars

Écrire un commentaire