Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 10 avril 2011

L'Agence [Cinéma/Critiques]

Les artistes morts font recette, et ce n'est pas Phillip K. Dick qui me contredira ! Depuis quelques années cet auteur de SF très prolifique (mais aussi très torturé) a été régulièrement adapté au cinéma et souvent par de grands noms du 7ème art (Verhoeven, Woo, Spielberg !)

Son sujet de prédilection : la réalité n'est pas celle qu'on croit ! Univers imbriqués, dimensions parallèles, manipulation de l'esprit, que de possibilités s'offrent aux scénaristes les plus imaginatifs d'Hollywood.

C'est ainsi que voit le jour L'Agence, adapté d'une simple nouvelle (comme ce fut le cas pour Total Recall). Ici c'est la maîtrise de notre destin qui est au coeur de l'intrigue avec en parallèle une grande love-story puisqu'on le sait bien la vie et l'amour vont de paire !

l'agence,matt damon,emily blunt,destin,vie,amour,fantastique

Ils viennent tout juste de se rencontrer et c'est comme s'ils s'étaient toujours connus !

Si l'aspect fantastique n'est pas toujours convaincant - les méchants lorgnent trop du côté des anges de La Cité des Anges et des agents de Matrix et leurs pouvoirs ne sont pas assez exploités - il n'en est pas de même de l'aspect métaphysique qui, lui, passionne du début à la fin grâce notamment à un couple séduisant à souhait auquel on s'attache très rapidement. Le film pose de réelles questions et nous invite à nous interroger sur notre propre existence, nos choix et par extension notre avenir. La place du hasard ? Celle du libre-arbitre ? Obéissons-nous malgré nous à des forces mystérieuses qui nous manipulent à notre insu ? Ou bien notre vie est-elle uniquement la somme de nos victoires et de nos échecs ? Devons-nous perpétuellement penser aux conséquences de nos actes ou les ignorer puisqu'ils ne sont pas réellement de notre fait ?

Autant dire que le sujet a de quoi titiller n'importe quel spectateur.

Et puis qui n'a pas rêvé d'une rencontre amoureuse aussi magique et d'un baiser aussi spontané que celui qu'échange le couple au début du film ?

l'agence,matt damon,emily blunt,destin,vie,amour,fantastique

Difficile de résister au charme d'Emily Blunt !

Avec Matt Damon (Green Zone), Emily Blunt (Edge of Tomorrow), Terence Stamp (Wanted, Ma Femme est une Actrice) et Anthony Mackie (Gangster Squad, Captain America : The Winter Soldier)

 

 

T’as aimé…ou pas

T’as tout lu, tout vu, tout entendu…ou pas

Peu importe, post un com et like la page pour dire que tu existes car ton avis est important pour moi, mais aussi pour le futur de ce blog, un gros merci d’avance !

Écrire un commentaire