Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 01 novembre 2016

Far Cry Primal [Jeux Vidéo/Critiques]

Afficher l'image d'origine

Un épisode qui aurait pu vraiment faire la différence et s'imposer comme une nouvelle référence, mais qui faute de renouveler la licence au-delà de quelques trouvailles, peu sinon pas exploitées, impose vite ses limites puisque comme d'habitude la finalité sera de devenir le maître du monde en étant le plus soumis (fais-ci, va là-bas) et d'apprendre à ne plus avoir à apprendre quoi que ce soit en soumettant les autres, en l'occurence les plus dangereux prédateurs (fais-ci, va là-bas). Le dépaysement est cependant garanti grâce une faune exotique et une flore abondante elle aussi.

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

+ L'époque choisie, si rare dans la sphère vidéoludique

+ Les environnements de nuit (Ambiance immersive, magnifiques éclairages)

+ Le mode survie (après tout c'est l'intérêt même)

+ Une zone montagneuse accessible sans DLC cette fois avec en prime la gestion du froid

+ Huit arbres de compétence liés chacun à un membre de la tribu qu'il faut recruter

+ La langue fictive

+ Le fond d'écran des menus correspond au dernier écran du jeu version dessin de caverne (petit détail découvert par hasard)

+ Les armes exotiques

+ Le bestiaire (avec notamment les animaux rares)

Afficher l'image d'origine

J'avoue qu'une panthère noire (jaguar noir pour être précis) en guise de compagnon de route est un régal surtout que c'est mon animal préféré depuis longtemps (ça doit être dû à la série Manimal !)

Afficher l'image d'origine

Le Tigre à dents de Sabre fait partie des bêtes qu'on peut apprivoiser et également chevaucher. Mais le plaisir d'un tel privilège est très relatif. (cf ci-dessous)

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

En mode Chouette, on peut voir son personnage, suffit de ralentir avec la gâchette gauche et de voler bas (bon on voit pas grand-chose c'est sûr !)

+/- Apprivoiser les bêtes est une bonne idée, mais pourquoi a-t-il fallu que ce soit aussi simpliste : d'une bête à une autre aucune différence en plus ! Les monter n'offre absolument aucune sensation, (absence d'effets sonores, de vibrations) d'autant que visuellement le pelage des bêtes - surtout en vue subjective - est loin d'être admirable (j'avais pourtant été bluffé par cet aspect dans Far Cry 4). Cette nouveauté aurait pu donner lieu à des séquences mémorables avec une mise en scène épique. En l'état c'est totalement anecdotique.

+/- Le développement de la tribu qui n'amène rien de passionnant. On aurait pu par exemple choisir de développer un axe en particulier (fabrication d'outils, culture, chasse, pêche, fabrication de vêtements, fabrication de bijoux) et chercher à découvrir d'autres tribus avec leurs spécificités pour s'allier avec elles ou non, faire du troc, faire la guerre, avec des relations qui auraient évolué au fil du temps (partage de territoires, de connaissances, de ressources) selon nos choix et des évènements extérieurs. On aurait pu jouer différents rôles au sein de la tribu, voire la quitter en cas de désaccord (d'exil ?) et en rejoindre une autre plus conforme à notre perception. Les possibilités ne manquaient pas, comme toujours. Cette notion de choix était déjà présente de manière modérée dans Far Cry 4, pourquoi ne pas l'avoir vraiment exploité ici ?

+/- Des évènements dynamiques fréquents qui animent le monde d'Oros, mais tellement répétitifs et sans réelle conséquence qu'on finit par ne plus s'en soucier.

Afficher l'image d'origine

Afficher l'image d'origine

- On incarne Takkar, le premier super-héros de la préhistoire

- Techniquement faiblard niveau animations et textures (pierre, bois, eau, feu, animaux)

- Les combats au corps à corps sont fouillis, on ne comprend pas quand l'attaque porte, on peine à toucher même avec une bonne allonge de l'arme

- Pas d'interactions avec les Wenjas rencontrés pendant l'exploration

- Se démarque trop peu des derniers épisodes, recyclage massif d'animations et de mécaniques (et on reprend des morceaux entiers de la map de Far Cry 4 !!!)

- Pas de troc (Parce que c'est plus intéressant de mettre des sacs remplis de butin un peu partout !)

- Un filtre lumineux très laid qui affadit complètement les environnements le jour (qu'on retrouve dans une autre version dans l'Edition Speciale de Skyrim ! Plus lumineux ça veut pas dire plus beau, les gars !!!)

- Transition jour/nuit/ expéditive

- Une progression et des récompenses axées uniquement sur le gain de puissance au lieu de développer la richesse potentielle de l'univers et des interactions (pour changer !)

- Lieux découverts rarement dignes d'intérêt

- On ne peut toujours pas dépecer les serpents

- La cinématique de présentation inventive vue durant la promo qui cède la place pour l'intro du jeu à une simple bande-son pour symboliser la forme changeante des batailles au cours des différents âges (Ubisoft devient vraiment radin !!!)

 Far Cry 2

Far Cry 3

pas d'image

 

 

Ce blog c'est pas juste un passe-temps
j'y bosse dur tous les jours
Je ne te demande pas d'argent
mais juste en retour
un petit commentaire
Ce sera mon salaire
C'est plus précieux que ça en a l'air

Écrire un commentaire