Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 07 octobre 2016

Far Cry 4 [Jeux Vidéo/Critique]

Afficher l'image d'origine

Retour au (vrai) Kyrat

Après avoir bien retourné la version 360, il me tardait de tester la version PS4 laquelle d'après les vidéos de gameplay visionnées ici et là augurait d'une jolie plastique. Il sera donc ici question uniquement de l'aspect technique du jeu puisque le fond, lui, n'a pas changé.

En vérité j'étais loin de me douter de la différence graphique. Ces fameuses montagneuse honteusement floutées sur old gen apparaissent ici majestueusement dans toute leur hauteur et blancheur immaculée rien que ça mine de rien ça booste grave l'immersion et la crédibilité de l'univers. On regrette d'autant plus amèrement de ne pouvoir accéder véritablement à ces séduisants sommets que via une extension payante, La Vallée des Yétis que je me suis fait un plaisir de brocarder.

Avec la brume se déplaçant langoureusement autour des pics, on se croirait facilement revenu dans Skyrim (en attendant la version remasterisée de ce dernier à la fin du mois). Car on réalise du coup que la distance d'affichage s'est considérablement accru, rendant les éléments lointains plus détaillés. 

Afficher l'image d'origine

En plus de textures plus fines et travaillées, on remarque également une végétation plus luxuriante qui avec l'effet de vent crée une sensation de dépaysement supplémentaire. On note toutefois des bugs d'affichage persistants comme de l'herbe qui n'est pas collée au sol. L'eau quant à elle est un poil mieux modélisée selon les endroits (les chutes d'eau), mais ce n'est pas aussi flagrant qu'on pourrait l'espérait et c'est une déception.

Autre amélioration, la vue de dessous lorsqu'on survole la région du Kyrat en deltaplane ou en gyroptère. Les arbres désormais ne sont plus en 2D, mais en 3D réelle et par conséquent leur feuillage ne tourne plus pour simuler une pseudo 3D. Un effet particulièrement disgracieux (et courant sur old gen) qui a heureusement disparu ici au profit du plaisir contemplatif du joueur.

Un autre élément amélioré que j'étais très impatient de voir de mes yeux concernait la texture des animaux, comme le pelage. De ce côté point de déception. L'aspect est incontestablement plus réaliste.

Le cycle jour/nuit, lui, manque toujours de graduations dès que le jour passe à la nuit et la nuit au jour, la nuit étant accompagnée d'une sorte d'éclairage vert au rendu discutable, sans doute destiné à faciliter l'exploration, le personnage ne possédant aucun éclairage hormis une lampe-torche qui s'allume de manière scriptée dans les grottes.

 

 

Ce blog c'est pas juste un passe-temps
j'y bosse dur tous les jours
Je ne te demande pas d'argent
mais juste en retour
un petit commentaire
Ce sera mon salaire
C'est plus précieux que ça en a l'air

Écrire un commentaire