Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 26 octobre 2015

True Detective Saison 1 [Séries TV/ Critiques]

tv_true_detective02.jpg

La Vie, la Mort et ce qu'il y a autour

Deux officiers de police enquêtent sur un meurtre rituel au coeur de la Louisiane, affrontant tour à tour les ténèbres d'une communauté et les leurs.

A quoi reconnait-on un bon film, une bonne série ? A la pluralité de ses thèmes abordés, à la variété des genres et des ambiances entremêlés, tout cela de manière cohérente, homogène tout en sublimant chacun(e) d'entre eux.

Psychologie, philosophie, métaphysique, mysticisme, à la limite parfois du fantastique. True Detective se sert d'un cadre policier classique et du tandem que tout oppose pour nous plonger dans les noirceurs de l'âme humaine, mais pour aussi nous éblouir de vrais moments de grâce.

Tout comme les personnages, on ne ressort pas indemnes de cette expérience. 

En bémol, je dirais que l'épisode 4 bien qu'original avec ses phases d'action et sa mise en scène m'a quelque peu refroidi et que comme toute intrigue qui se construit sur le long terme, elle a le défaut d'enflammer notre imagination au point que l'épilogue apparaîtra trop simpliste en regard de ce qu'on pouvait en attendre.

Passionnante, bouleversante, étrange et dérangeante, la première saison de True Detective frappe très fort et nul doute que son générique stylisé et son thème hypnotique ne seront pas les seules choses que vous garderez en mémoire.

true-detective-photo-53e23a8f0d83a.jpg

Les phases d'interrogatoire de Rust sont délectables. En parallèle de l'investigation qu'il narre à ses deux interlocuteurs, il dévoile sa philosophie de l'existence et sa vision de l'être humain. Edifiant ! Matthew McConaughey (Contact, Dallas Buyers Club, Interstellar) continue de nous époustoufler. Un rôle sur mesure pour lui qu'il s'approprie totalement. Sa prestation vaut à elle seule de découvrir la série.

True-Detective-Woody-Harrelson.jpg

Marty (Woody Harrelson/Insaisissables) doit lui aussi témoigner sur l'enquête menée avec Rust, mais dans son cas, c'est souvent sur les agissements mêmes de Rust qu'il lui faut rendre des comptes. Si la noirceur et la complexité de Rust sont manifestes dès le début, celles de Marty se révèlent très progressivement, ce qui rend son personnage très intéressant et attachant d'une autre façon.

true-detective.jpeg

Michelle Monaghan (Mission Impossible III, Source Code) explose de talent dans le rôle de Maggie, la femme de Marty. Très nuancé, son personnage n'aura de cesse de se battre pour sauvegarder son épanouissement et sa dignité.

A noter que les deux acteurs principaux sont également producteurs, un gage de liberté artistique et d'investissement supplémentaires.

TDBar640.jpg

La saison 2 bénéficie d'une nouvelle enquête et de nouveaux personnages avec plus d'acteurs de cinéma. Colin Farrel avait beaucoup hésité avant d'accepter, persuadé que la saison 1 était parfaite et indétrônable. On le comprend.

 

 

Ce blog c'est pas juste un passe-temps
j'y bosse dur tous les jours
Je ne te demande pas d'argent
mais juste en retour
un petit commentaire
Ce sera mon salaire
C'est plus précieux que ça en a l'air

Commentaires

Je ne connais pas du tout cette série, mais la critique que tu en fais donne envie !

Écrit par : Elo | lundi, 26 octobre 2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire