Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 08 février 2017

Premier Contact [Cinéma/Critiques]

http://fr.web.img5.acsta.net/pictures/16/10/20/17/04/421608.jpg

Denis Villeneuve nous avait déjà beaucoup gâté avec deux thrillers viscéraux : Prisoners et Sicario. Avec Premier Contact il remet au goût du jour le concept éculé de l'arrivée d'aliens sur Terre, ajoutant une corde de plus à son arc. 

Tout d'abord parce que l'Humanité va devoir connaître les raisons de leur présence afin de savoir si elle doit s'inquiéter. Mais pour les connaître, elle va devoir entrer en contact et se faire comprendre d'eux aussi bien que les comprendre. Et cette "simple" phase va prendre déjà un certain temps, donnant lieu à un rituel savamment mené par les deux protagonistes du film.

http://www.avoir-alire.com/IMG/jpg/premier-contact-visuel6.jpg

Si j'étais sceptique sur la manière de procéder pour communiquer avec les heptapodes au début (je m'attendais à plus subtile et originale), le langage des aliens (baptisés heptapodes) captive rapidement le spectateur et son importance croissante au long du film est l'une des nombreuses bonnes idées du scénario. A lui seul cet élément a de quoi nourrir de nombreux débats passionnés, il est vrai.

https://oblikon.net/wp-content/uploads/premier_contact_arrival_film_movie_explication_theorie_langue_heptapode-5.jpg

http://i.f1g.fr/media/figaro/805x453_crop/2016/12/22/XVMee4b88d8-c872-11e6-adad-3999a46f423c.jpg

Même si Premier Contact n'est pas un film visuel, cela ne l'empêche pas de nous gratifier de quelques plans sublimes comme celui-ci !

Premier Contact se rapproche du film Contact pas seulement pour son titre, mais aussi par son approche réaliste et humaine.

Amy Adams (Man of Steel, Her, Batman VS Superman) incarne à l'instar de Jodie Foster une femme déterminée et sensible, dont l'acharnement à découvrir la vérité va lui donner une position privilégiée. Même si Jeremy Renner (Avengers, Avengers II) qui joue son partenaire reste en retrait la plupart du temps, il prouvera son efficacité lui aussi le moment venu. 

Le réalisateur parvient à nous faire percevoir les moments de tension et de menace qui secouent la planète par des plans simples qui permettent de nous immerger continuellement sans devoir recourir à de grosses scènes à effets spéciaux.

Le film prend son temps, mais il nous assène ainsi les révélations et les émotions aux moments opportuns. Au départ troublé, perplexe, le spectateur recompose le puzzle narratif et lorsqu'il comprend la finalité, comprend du même coup la beauté vertigineuse de l'ensemble. 

Impossible de ne pas penser dans ce cas à Interstellar avec lequel Premier Contact partage une certaine ADN, mais il est important de ne pas se contenter de ce simple rapprochement. Le film de Denis Villeneuve a bel et bien sa propre identité, mais il est aussi vrai que son impact en sera forcément plus grand si vous n'avez pas visionné l'oeuvre de Nolan auparavant. 

On pourra aussi y voir une certaine connexion avec le film Sphere. Autant dire que le féru de fantastique et de métaphysique devrait y trouver son compte.

En tous les cas, Premier Contact prouve que Denis Villeneuve est un cinéaste qui sait maîtriser tous les genres auxquels il touche. A suivre de très près, donc !

 

 

Ce blog c'est pas juste un passe-temps
j'y bosse dur tous les jours
Je ne te demande pas d'argent
mais juste en retour
un petit commentaire
Ce sera mon salaire
C'est plus précieux que ça en a l'air

Écrire un commentaire