Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 12 septembre 2013

Hommage à Patrick Swayze

DEATH IS DIRTY. BODHI'S GONE WITH THE GREAT WAVE

HIS BODY'S GONE, BUT HIS GHOST IS DANCING !!!

pswayze.jpg

En quelques films il a marqué les esprits par son charisme et son interprétation sensible. Acteur physique aussi à l'aise dans les scènes de danse (Dirty Dancing) de comédie et de drame (Ghost, Donnie Darko) ou d'action (Point Break, Road House), il a peu peu déserté le grand écran au profit de séries, de téléfilms et de films de série B où il apparaît souvent sous-employé.

Au plus profond de moi, j'ai toujours espéré assister à son come-back dans des projets de grande envergure. D'autres acteurs y avaient eu droit, pourquoi pas lui ? Il l'aurait amplement mérité. Il avait encore tellement à offrir.

Le sort en a décidé autrement. Et c'est doublement regrettable.

Son jeu passionné m'inspirait beaucoup. Je l'avais idéalement imaginé dans le rôle du barbare Rex Warrior, héros de mon roman de fantasy du même nom, en tant qu'incarnation du personnage de Monarque de mon histoire Le Combat du Papillon ou encore celle de Wulfen dans Tribal. Mais sa mort ne change rien à cela, son image continue de paraître dans mes oeuvres.

Untitled-1.jpg

"Aimer, ce n'est pas se regarder l'un l'autre, c'est regarder ensemble dans la même direction." Antoine de Saint-Exupéry

Fan de l'acteur dont je regrettais depuis longtemps l'absence au cinéma dans des rôles d'envergure, à la mesure de son talent, son décès m'a profondément ému et moi qui ne lis plus et encore moins des biographies, je n'ai pu m'empêcher de plonger dans la sienne.

Autant vous dire que je ne l'ai absolument pas regretté.

On en apprend beaucoup, sur son parcours, son tempérament de battant, ses forces et ses faiblesses, les coulisses de ses films, ses passions, la relation fusionnelle avec sa femme (co-auteur de la bio) avec laquelle il a pu partager tant de choses. Patrick se raconte et il le fait bien. Comme lorsqu'il explique comment il a dû batailler constamment pour se délivrer de son image de danseur sexy.

Je suis d'autant plus touché par son parcours que j'ai connu un évènement douloureux qu'il a lui aussi expérimenté : la perte d'une soeur aînée avec laquelle il était proche et dans des conditions identiques. Troublant ! Je publie moi-même le journal de ma soeur Lado sur ce blog.

Toute vie est riche d'enseignements et lorsqu'elle est posée à plat, si elle ne révèle pas tous ses mystères, elle permet néanmoins de mesurer sa grandeur, sa symbolique.

Le cinéma américain s'est privé très injustement d'un comédien hors pair. J'espère qu'il mesure sa douleur. Moi, oui, plus que jamais.

Une phrase de Patrick à retenir et qui a guidé toute sa vie :

 

" Quand un rêve disparaît, il faut en chercher un nouveau."

 

 

T’as aimé…ou pas

T’as tout lu, tout vu, tout entendu…ou pas

Peu importe, post un com et like la page pour dire que tu existes car ton avis est important pour moi, mais aussi pour le futur de ce blog, un gros merci d’avance !

Commentaires

Sensible, nostalgique et solitaire, je vous sens incompris... Étonnée de constater votre bel hommage à ce grand acteur parti trop tôt. Cela est si rare. Ça mérite d'être souligné et encouragé.
Ne prêtez pas cas aux commentaires, de nos jours on ne communique plus que sur les réseaux. Ce n'est pas important, juste une preuve d'individualisme à laquelle chacun dit y trouver son compte... Résigné plus que satisfait, mais bon je ne vais pas m'étaler sur le sujet.
L'essentiel est la présentation de votre blog, et les billets remplis d'amour et parfois de chagrin...
Continuez votre œuvre, et ne comptez que sur vous. Les autres s'en fichent? Faites en de même et sachez que,chaque jour, j'y viendrai faire un tour.

Vous avez du mérite, ne doutez jamais.

Valérie

Écrit par : Valérie | vendredi, 18 octobre 2013

Répondre à ce commentaire

Bonjour merci de votre passage et de votre commentaire unique qui a lui seul en vaut des centaines. Ce blog comme vous l'avez si justement remarqué, c'est moi tout simplement sans compromis, avec mes hauts, mes bas, mes forces et mes faiblesses en tout cas avec mon honnêteté et mes convictions. Au plaisir de vous relire.

Écrit par : Greg Armatory | samedi, 19 octobre 2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire