Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 22 juin 2017

Star wars : Les deux côtés de la Force

Star Wars

Les deux côtés de la Force

Si l'épisode VII m'a laissé une impression très mitigée et si je n'ai pas pu apprécier Rogue One à sa juste valeur à cause d'un manque trop important de références et liens plus directs avec la saga, certaines séquences m'ont vraiment plu et je voulais les valoriser. J'en profite également pour leur associer l'intégrale des cinématiques du MMO Knights Of The Old Republic d'une qualité époustouflante tant dans la chorégraphie des combats, de l'intensité dramatique, de la beauté formelle que de la mise en scène globale qui à chaque fois que je les revois me rappellent que j'attends toujours désespérément de voir la même chose au cinéma.

Y a pas à dire : Kylo Ren a une classe folle et la démonstration de ses pouvoirs en plus d'être originale est sans appel. Et puis cette épée, au design discutable au début, est devenu un objet de fascination. Sa figurine dans Disney Infinity 3 est un régal et je prends beaucoup de plaisir à incarner le Sith lui-même. Si seulement ce superbe méchant avait pu garder le masque et continuer à se comporter avec autant de charisme tout au long du film avec une Brienne Phasma en acolyte digne de ce nom, nul doute qu'il aurait pu rivaliser avec Vador lui-même dans un tout autre style qui plus est. Y a du boulot pour l'épisode VIII afin de réparer ce monumental gâchis, mais peut-il l'être vraiment ? Car s'il n'y avait que ça...

http://store.storeimages.cdn-apple.com/4662/as-images.apple.com/is/image/AppleInc/aos/published/images/H/JL/HJLK2/HJLK2?wid=445&hei=445&fmt=jpeg&qlt=95&op_sharpen=0&resMode=bicub&op_usm=0.5,0.5,0,0&iccEmbed=0&layer=comp&.v=Kd3lD3

 

Une seule scène qui fait le lien direct avec la saga, qui plus est l'épisode IV, mais quelle scène ! Vador n'est pas visible longtemps, mais son apparition est mémorable. La puissance du Seigneur Sith est magnifiquement mise en scène avec cette progression inexorable relevée d'une pointe de suspens quant au destin des fameux codes  de l'Etoile Noire (dont on connait pourtant la destination). Brillant !

De l'héroïsme, de la tragédie, du suspens, du grand spectacle, des rebondissements, de l'espoir, du désespoir, il y a quasiment tout ce qu'on peut rêver de voir dans un film Star Wars dans ces cinématiques que je vois et revois avec toujours le même plaisir au point que je les considère comme des épisodes à part entière de la saga. Les créateurs ont su compenser la courte durée par un savant montage et beaucoup de subtilités pour présenter les personnages et leur évolution, sachant que le jeu lui-même développe bien sûr beaucoup d'éléments qu'on ne fait qu'entrevoir.  Admirables et indispensables !

 

 

Ce blog c'est pas juste un passe-temps
j'y bosse dur tous les jours
Je ne te demande pas d'argent
mais juste en retour
un petit commentaire
Ce sera mon salaire
C'est plus précieux que ça en a l'air

Écrire un commentaire