Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 08 avril 2017

Disney Infinity 3.0 [Jeux Vidéo/Critiques]

 https://static-ie.gamestop.ie/images/products/246490/3max.jpg

Si cet ultime épisode ne corrige pas toutes les erreurs et maladresses de Disney Infinity 2, il parvient néanmoins à gommer moult défauts et à rendre l'expérience Disney Infinity encore plus fun, ludique et passionnante avec notamment le croisement des trois licences majeures de la firme et un contenu initial plus complet pour s'amuser tout de suite et de plein de façons.  Un gros fantasme de geek en puissance maintenant devenu réalité ! 

 

 http://www.dis411.net/wp-content/uploads/2015/02/disney-infinity-mobile-exclusive-tron-sam-flynn.jpg

Sam Flynn, enfin jouable !!! Par ailleurs il fait partie des quelques personnages a profité de sa VF d'origine.

 

+ Les finish au ralenti

+ Toutes les figurines et power disc compatibles

+ Beaucoup de contenu dès le départ (mini-jeux)

+ Les tutoriels mieux pensés et en prime scénarisés

+ Un gameplay d'une richesse inouïe capable de séduire une large gamme de joueurs (Très technique quand la difficulté est au rendez-vous)

+ On peut rejouer toutes les missions des packs Aventure sans devoir recommencer le scénario

+ 1 seul jeton à trouver pour permettre à un autre personnage de jouer dans un Pack Aventure (contre 20 dans le 2)

+ Les packs Aventure Starwars qui proposent carrément plusieurs planètes emblématiques de l'univers à explorer avec des phases de combat spatial !!! (J'en oublie Mass Effect 2)

+ Le Hub Toy Box beaucoup mieux présenté et plus attractif. Chaque tutoriel de gameplay donne accès à un ou plusieurs mondes déjà élaborés.

+ La possibilité de modifier un coup spécial dans le Kiosque de Combat.

+ Le magasin de jouets mieux agencé car il n'oblige plus à acheter des jouets qu'on ne veut pas forcément pour obtenir ceux qui nous intéressent dans une même catégorie. Il regroupe également des éléments de décor sous forme de packs à thème au prix d'un seul jouet.

+ De nouveaux thèmes issus des films (dont ceux de Starwars) et les bruitages associés qui nous immergent complètement, faisant oublier la simplification du design et des quêtes.

+ Des nouveautés comme le distributeur de jouets et son contenu aléatoire qui permet de remplir une Toy Box de manière surprenante et de s'amuser rapidement avec parfois des objets qu'on a pas encore acheté dans le magasin de jouets (mais qui ne pourront pas être modifiés du coup). Attention toutefois de lancer les capsules assez loin sous peine de voir apparaître un bateau pirate qui bloque tout le décor (vécu !)

http://data.techtimes.com/data/images/full/130742/ahsoka-anakin-jpg.jpg

Les Jedï sont particulièrement bien exploités niveau gameplay. Entre le maniement des sabres et l'exploitation de la Force, les fans seront aux anges ! Anakin est l'un des persos les plus jouissifs à jouer et est rapidement devenu mon préféré de Starwars et l'un de mes préférés de l'univers Disney Infinity.

Le pack de départ Twilight of The Republic est d'une générosité exemplaire. En plus d'un contenu très conséquent - 4 planètes ouvertes (Geonosis, Coruscant, Tatooine et Naboo), des missions secondaires, des défis, des items à collecter - il propose un scénario intéressant reprenant les codes de la saga, très dynamique, varié et bourré de fan-service. Les fans seront aux anges d'autant qu'on retrouve avec un gros plaisir la VF officielle d'Anakin, d'Obi-Wan, de Padme Amidala et une voix très proche de celle de Roger Carel pour C3-PO si ce n'est la sienne. On peut faire l'impasse sur les libertés prises avec les histoires originales (ToTR est un best-of plus ou moins bien déguisé) vu l'intention de nous faire vivre de vrais morceaux de la saga. On regrettera cependant un combat final inutilement long, et surtout le fait qu'on ne puisse pas visiter l'extérieur de Naboo (Du coup une bonne idée de monde à créer soi-même. Quand je vous dis que la frustration est source d'inspiration !)

 http://www.parentgalactique.fr/wp-content/uploads/2015/11/Star-Wars-Le-Reveil-de-la-Force-Disney-Infinity-3.0-e1446673117104.jpg

Il existe deux autres Packs Aventure : Star Wars : L'Eveil de la Force et Rise Against The Empire (La trilogie originale), qui proposent, eux aussi, plusieurs planètes à explorer !!! Comme dirait l'ami George Clooney dans Une Nuit en Enfer : Amis de l'Aventure, l'Aventure nous appelle !

Cela aurait été sympa de permettre de commencer ces Aventures avec plus de personnages car aujourd'hui on trouve tout en kit, mais pas forcément ce qui va ensemble ! Ne vous fiez pas à la mention "Ces personnages peuvent jouer dans toutes les aventures Star Wars", en dehors de leur pack respectif (s'ils en ont un) ils doivent être débloqués au préalable pour intégrer le mode Aventure d'un autre pack ! Pour la Toy Box (le mode création), en revanche aucun problème tout le monde est compatible dès le départ ! Oui, faut s'y retrouver !

Si le scénario de l'Eveil de la Force est beaucoup moins palpitant que celui de Twilight of The Republic, il a pour lui de proposer moult activités annexes sympathiques et des missions qui permettent d'en débloquer davantage. Il ajoute aussi un aspect craft, certes simplifié à l'extrême, mais qui a le mérite d'exister ainsi qu'un trait des jeux Lego en exploitant les spécialités de certains persos (Finn avec le tir et le piratage de terminaux, les Jedi avec leur super saut ou leur sabrolaser pour ouvrir certaines portes façon La Menace Fantôme) pour accéder à des pièces hélas sans autre intérêt que de récupérer des capsules qui sont déjà légion dans le jeu.

Quelques regrets : les jeux virtuels n'incluent que des déclinaisons de shooter alors que c'était l'occasion d'intégrer le fameux jeu d'échecs du Faucon Millenium. L'espace autour des planètes ainsi que le désert entourant le village sur Jakku sont trop restreints, on a vite fait d'atteindre les limites de la map. Une fois qu'on a quitté le vaisseau de Han Solo on ne peut plus y retourner alors qu'il était présenté comme un lieu permanent, du coup on a droit qu'à deux planètes (Jakku et Takodana) contre quatre dans TOTR et trois dans RATE.

http://download.gamezone.com/uploads/image/data/1183544/disney_infinity_3_rise_against_the_empire_play_set.JPG

Luke a une voix d'ado. Son doublage et l'interprétation ne sont pas des plus inspirées surtout lors des séquences cultes déjà bien détournées côté mise en scène. Leïa s'en sort beaucoup mieux avec la Voix de Barbara Tissier (Jessie dans Toy Story 2 et la VF de Cameron Diaz) laquelle double également la Princesse dans Rogue One, la cohérence est donc conservée !

Rise Against The Empire est une réadaptation de la trilogie Starwars originale. Si on peut déplorer une narration foutraque et expéditive (pas de Cité des nuages, pas de Dagobah ni d'entraînement de Luke, on passe presque directement de Hoth à Endor !), une caméra parfois très capricieuse en mode libre, on apprécie encore une fois l'usage du fan-service (les lieux et personnages emblématiques) souvent dans le détail et parfois très inspiré comme quand on doit recomposer le groupe de la Cantina sur Tatooine et que notre récompense est d'entendre le mythique thème se compléter progressivement jusqu'à la partition finale (le saxo se permet même de jouer le thème de Starwars en attendant d'être ramené auprès des autres musiciens !). Les trois planètes disponibles sont très agréables à explorer et les possibilités de construction permettent de développer chaque environnement d'une façon ludique en exploitant toujours le background. Si bien qu'aussi enfantines soient la plupart des missions (les héros font tout et n'importe quoi), elles permettent de prolonger le plaisir de cet univers unique dont on ne se lasse pas.

Là où ça fâche c'est la difficulté complètement aléatoire des missions principales. Ici, il suffira d'allumer un feu en appuyant sur une touche, une autre fois on sera submergé par des vagues d'ennemis incessantes. Mais le pire c'est quand les missions s'avèrent de longue haleine et que l'absence de checkpoints oblige à tout refaire depuis le début en cas d'échec (l'attaque des AT-AT sur Hoth) avec au summum de la frustration la Bataille d'Endor où l'on ne comprend pas comment réussir la mission. On détruit les deux destroyers, on neutralise tous les chasseurs TIE à portée, mais au final se prend le même gamer. Et de devoir tout recommencer, bien sûr !  Que du bonheur !

Un autre bémol : pourquoi pouvoir fabriquer cinq bâtiments et ne permettre que quatre emplacements sur Hoth et un seul sur Tatooïne ?

 

+/- Les compagnons beaucoup plus exploités (aspect RPG), mais toujours aussi moches et peu animés alors que certains habitants et personnages connus, qui n'ont, eux, aucune fonction, sont très bien représentés, un comble ! Un gros défaut hérité des deux autres opus qui casse vraiment l'intérêt de peupler ses propres univers.

+/- Il n'y aura pas de Disney Infinity 4, la série est arrêtée, faute d'un succès suffisant, pourtant ce 3ème opus est une franche réussite. Cela nous prive de belles figurines (déjà conceptualisées), mais en même temps vu l'aspect mercantile beaucoup trop prononcé, on fera donc pas mal d'économies là-dessus (il y en a encore suffisamment sur lesquelles je bave !)

http://images.techtimes.com/data/images/full/253218/dcotorstrangedisneyinfinity.jpg

Cette figurine de Dr Strange ne sortira jamais, snif !

 

- On ne peut pas modifier le Hub

- Le jeu ne mémorise pas nos choix de raccourcis outils/gadgets

- Certains personnages plus réussis en figurines que in game (Merida)

- La salle d'Arcade de Flynn et le Cinéma, inutiles étant donné que les serveurs ont été fermés

- Le deuxième personnage ne peut pas être contrôlé par l'IA dans le cas où un deuxième joueur n'est pas disponible

- Il manque des options pour la création de mondes comme lier des éléments pour pouvoir plus rapidement les modifier et les déplacer

- Pas d'interactions possibles avec les habitants que l'on intègre dans nos mondes sans devoir créer un système avec des Creativi-Toys (donc tout programmer).

- Certains équipements de compagnons pour la création (chapeaux et baguettes magiques) ne sont disponibles que dans le DLC Takeover.

- L'obligation de posséder plusieurs DLC pour déverrouiller du contenu affiché dans le magasin.

- Des bugs qui bloquent notre progression et ce dès l'initiation dans le Hub. J'ai tenté de faire une course de voitures avec l'aéroglisseur du Bouffon Vert, le jeu a carrément freezé !!! Disney aime pas la triche !

- Toujours pas de possibilité d'utiliser une arme de corps à corps et un gadget en même temps (même bouton).

 

https://pmcvariety.files.wordpress.com/2015/10/igp_captainamerica_firstavenger.jpg?w=670  https://i5.walmartimages.com/asr/bb49a09c-c549-491c-aa62-c98bbf33523d_1.a42882eaca3cee999fe87d3bc64b0a4f.jpeg

Pour l'occasion, Captain America a eu droit à une nouvelle figurine, ma foi, encore plus stylée, directement inspirée de son design dans First Avenger ! Et Iron Man revenait sous la forme du Hulkbuster qui nous avait tapé dans l'oeil (enfin surtout dans celui de Hulk) dans Avengers : l'Ere d'Ultron.

 

 

Ce blog c'est pas juste un passe-temps
j'y bosse dur tous les jours
Je ne te demande pas d'argent
mais juste en retour
un petit commentaire
Ce sera mon salaire
C'est plus précieux que ça en a l'air

Écrire un commentaire