Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 04 mars 2016

Le viol n'est pas un jeu télévisé ! [Société]

Le viol n'est pas un jeu télévisé

Il est terrifiant de constater à quel point ceux qui ont de l'influence ne savent pas s'en servir et pire l'utilisent à des fins mercantiles, voyeuristes et/ou afin de renforcer leur popularité.

C'est ainsi que le community manager de la série Plus Belle La Vie s'est permis de solliciter l'avis des internautes sur Twitter au sujet d'une scène de viol conjugal en leur demandant si l'héroïne l'avait cherché ?

Et s'il y a bien une chose dont les victimes souffrent en premier lieu c'est justement de cette forme de culpabilité dont on les affuble et qu'elles ressentent elles-mêmes naturellement.

Entre silence lié aux tabous d'un côté et culpabilisation de l'autre, comment ne pas avoir honte alors que paradoxalement on a rien fait. On a jamais eu autant besoin d'aide et presque  tout autour de nous nous désigne comme les seules coupables. C'est à ce terrible non sens qu'il faut mettre fin.

Il n'y a pas et il n'y aura jamais aucune bonne raison de commettre un viol et de se faire violer. Le viol est un crime. Un crime, mais pas une fatalité comme le rappelle Priscillia, victime d'inceste, qui au terme de longues démarches est parvenu à faire condamner l'auteur du viol qu'elle a subi. Un reportage sur France 3 Centre a été diffusé mercredi 2 mars (hélas beaucoup trop tard) pour rappeler des chiffres et des situations dramatiques, mais aussi pour rappeler qu'il y a de l'espoir car la loi, même si elle est lente, s'est mise à jour à ce sujet et qu'avec du soutien et de la volonté on peut se reconstruire.


Le combat pour ma vie par OliviaNG

La victoire de Leonardo Dicaprio aux Oscars 2016  est loin d'être le seul évènement notable de cette soirée. Lady Gaga, elle, en a profité pour sensibiliser l'opinion sur les viols qui ont lieu dans les campus américains avec une chanson live (associée au documentaire The Hunting Ground), accompagnée de victimes de viols. Certaines portant au poignet l'inscription : Ce n'est pas ta faute. Oui car il n'y a effectivement qu'un coupable et c'est le violeur. Aucune excuse, aucun motif ne peut justifier un tel acte. Le viol est un crime, une forme de meurtre parfois puisqu'il tue à petits feux, sur le long terme les personnes les plus fragiles, les plus isolées.

Le titre de la chanson ? Jusqu'à ce que ça t'arrive, car tout le monde doit être sensible à la question et s'y confronter en gardant en tête que ça n'arrive pas qu'aux autres. Si vous avez la chance d'y avoir échappé, peut-être certains de vos proches ne l'ont pas eu sans même que vous le sachiez. Il suffit de voir les statistiques pour s'en convaincre.

Heureusement, il y en a qui se servent positivement de leur influence et qui sensibilisent et encouragent au lieu d'alimenter la perversion.

En Lien

Helpie

Quand les mots me manquent

La Honte doit changer de camp

De la condition de la femme violée

Le harcèlement sexiste dans les transports

Priscillia: Notre Combat et sa Victoire contre l'inceste

 

 BONUS

Parce que Lady Gaga - qui n'est pas à un paradoxe près - c'est aussi une robe en steak de boeuf que le groupe Die Antwoord (héros du film Chappie) a épinglé de manière très amusante.

 

Ce blog c'est pas juste un passe-temps
j'y bosse dur tous les jours
Je ne te demande pas d'argent
mais juste en retour
un petit commentaire
Ce sera mon salaire
C'est plus précieux que ça en a l'air

Commentaires

Je ne suis pas fan de Lady Gaga, mais j'avoue qu'elle prend part à pas mal de causes intelligentes, comme ici la défense de la parole des victimes, ou encore sa position quant au mariage gay etc ... Je n'aime pas vraiment ces chansons, mais je me sens assez interpellée par sa personnalité, autant par son sens de la mise en scène que par les principes qu'elle défend.

Pour le reste oui, la TV a toujours été un appel au voyeurisme, heureusement que toutes les émissions ne se cantonnent pas à ça, mais il y en a déjà bien trop ...

Écrit par : Elo | mercredi, 02 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Comme tu le sais, moi c'est l'inverse, je suis assez réceptif à sa musique, mais son personnage et ses frasques visuelles ne m'intéressent pas. Elle fait partie de ses personnalités très paradoxales qui un jour vont porter une robe en steak de boeuf et le lendemain soutenir une cause juste. On ne se sait jamais clairement ce qui les anime, mais bon quand ça met en avant des sujets aussi importants, c'est toujours ça de pris, même si au passage elle se fait grave de la pub, j'en suis conscient.

Écrit par : Greg Armatory | jeudi, 03 mars 2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire