Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 25 mai 2018

Sacred 2 [Jeux Vidéo/Critiques]

 http://image.jeuxvideo.com/images-sm/x3/s/2/s2fax30f.jpg

Pas franchement adepte du Hack'n Slash avec ses grappes de plus en plus massives d'ennemis à dégommer en martelant souvent les mêmes boutons (le fameux Diablo III m'a globalement laissé de marbre), j'ai voulu retenter l'expérience Sacred II car elle semblait apporter son lot d'originalités en dépit des mêmes caractéristiques précitées. Et au prix où il est actuellement en occasion, c'est un plaisir qui ne se refuse pas.

Résultat de recherche d'images pour "sacred II map"

Cliquez sur l'image pour voir la map complète. Pour une carte plus détaillée (en anglais), c'est : ICI

+ Combos

+ Cycle jour/nuit

+ Très peu de chargements

+ Nombreux intérieurs accessibles

+ Visuellement encore très attrayant

+ Une monture unique pour chaque classe

+ Un monde totalement ouvert accessible dès le début

+ Des raccourcis nombreux et pratiques comme on en fait plus

+ On peut créer un personnage pour chaque classe sur le même profil et alterner de l'un à l'autre à chaque chargement de partie

+ Selon la classe choisie, on débute le jeu à un endroit différent de la map (mais on sera amené à repasser rapidement aux mêmes endroits).

+ On peut entreposer des objets qui ne sont pas de notre classe dans un coffre dans lequel pourra puiser n'importe quel autre personnage crée.

+ On peut accepter comme refuser chaque mission. Votre perso pourra même faire un commentaire satirique si vous refusez et même balancer en pleine exploration un savoureux : "Quel paysan va encore me demander de l'aide ?". L'inquisiteur est assez fun à jouer pour ce genre d'attitude.

Si Sacred 2 ne révolutionne pas du tout la nature des quêtes, il a au moins le bon goût de s'en moquer, un peu comme Bound by Flame et d'y injecter régulièrement des easter eggs et une bonne dose d'humour avec même parfois l'occasion de choisir l'issue.

+ Un scénario pour chaque personnage/Classe avec une alternative Lumière ou Ténèbres, ce qui offre une énorme rejouabilité sans parler du choix parmi les nombreuses possibilités au niveau des arts du combat et des compétences. (On apprécie aussi des quêtes spontanées liées à sa classe). 

+ On peut détruire des objets pour gagner de la place dans l'inventaire ce qui en plus nous donnera de l'or, moins que si on les vendait, mais la différence n'est parfois pas si énorme, ce qui encourage à le faire. Afin de réduire le loot on peut même sélectionner la rareté des items à ramasser dans les options.

+ Monde vivant, dans les villes les PNJ s'affairent, discutent spontanément entre eux, les dialogues sont parfois pertinents et souvent pleins d'humour

http://telechargerjeuxtorrent.com/wp-content/uploads/2016/03/Sacred-2-Fallen-Angel-XBOX-360.png

+/- On est tout de suite lancé dans le jeu et dans le monde d'Ancaria. Pas d'intro ou de tuto à rallonge, juste une brève cinématique. Mais en contrepartie, il y a un gros manque d'explications sur beaucoup d'aspects du jeu. L'adaptation demandera donc de la patience. Heureusement Internet est ton ami (dans ce cas).

https://newbiedm.files.wordpress.com/2009/06/sacred-3.jpg

- Topographie et mobilité du personnage parfois contraignantes qui balisent le chemin plus qu'on ne le souhaiterait et réduisent l'intérêt de la surface de jeu.

- Scénario anecdotique. A ce titre le début de la campagne de l'Inquisiteur est expéditif. Le scénario est clairement un prétexte pour progresser sur la map. Mais pas besoin de scénario pour ça, dans ces conditions, le jeu étant totalement ouvert dès le début.

- Si on meurt on ne réapparaît qu'au monolithe de résurrection qu'on a activé en dernier, donc pas forcément le plus proche. Il aurait été plus simple et pratique que l'activation de chaque monolithe soit définitive au lieu de devoir les réactiver constamment. Dans Two Worlds on réapparaissait au plus proche, mais tous les autels restaient actifs en permanence. On a aussi intérêt à quitter la partie en s'étant au préalable arrêté à un autel activé car le jeu recharge notre partie à l'autel le plus proche de notre dernière position, ce qui peut grandement nous éloigner d'où l'on était si l'on a pas effectué cette démarche.

- Le nombre de portails de téléportation est trop réduit comparé à la grandeur du monde

- Customisation peu approfondie, choix trop limité : absences des deux sexes dans chaque classe

 

 

Ce blog c'est pas juste un passe-temps
j'y bosse dur tous les jours
Je ne te demande pas d'argent
mais juste en retour
un petit commentaire
Ce sera mon salaire
C'est plus précieux que ça en a l'air

Écrire un commentaire