Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 12 juillet 2016

Seul contre Tous [Cinéma/Critiques]

Afficher l'image d'origine

Après plusieurs succès en demi-teinte (dont l'After Earth de Shyamalan), Will Smith se fait plus discret. Mais c'est pour mieux revenir en force. Dans Concussion (Seul contre Tous en France), il incarne le Dr Bennet Omalu, médecin légiste de son état spécialiste du cerveau qui au début des années 2000 a mis le doigt sur un phénomène tragique frappant les joueurs de football américain.

Qui dit histoire vraie, dit implication.

Pour apprécier la prestation de Will Smith, la VO est vivement conseillée, l'acteur s'étant entraîné assidument afin de recréer l'accent nigérien. Il a en outre également répété les gestes précis des autopsies pour garantir un maximum de crédibilité.

Tout en retenue, le jeu de Will Smith fait merveille. Son personnage à la fois innocent, intègre, timide autant que tenace et solitaire est touchant de bout en bout. Le savoir incapable de danser lors d'une séquence en boite de nuit fait d'ailleurs sourire. Quand on connaît la star pour son dynamisme musical, on est d'autant plus admiratif de ce caractère coincé qu'il parvient à totalement crédibiliser. Sa pudeur et sa droiture sont d'ailleurs telles qu'on doute que l'histoire se passe de nos jours ou plutôt il semble appartenir à une autre époque.

Afficher l'image d'origine

Scandale oblige le déroulement a un air de déjà-vu avec phase d'enquêtes, de découvertes, de dénonciations et d'intimidations, dans la même veine on pense par exemple à Révélations, les méfaits dissimulés du tabac étant eux-mêmes évoqués dans le film, mais cela n'enlève rien à l'intérêt du sujet toujours d'actualité.

Voir ces footballeurs, légendes vivantes aux USA, autant dieux parmi les hommes que guerriers jugés invincibles devenir fous de douleur, fous tout court et supplier pour être guéri est tout simplement bouleversant, ce qui nous vaut une prestation mémorable de David Morse (Contact, Crossing Guard) physiquement méconnaissable.

Concussion nous sensibilise et nous informe d'une manière très efficace, levant le voile sur un aspect aussi choquant que méconnu d'un sport qui lui est loin d'être anonyme.

 

 

Ce blog c'est pas juste un passe-temps
j'y bosse dur tous les jours
Je ne te demande pas d'argent
mais juste en retour
un petit commentaire
Ce sera mon salaire
C'est plus précieux que ça en a l'air

Écrire un commentaire