Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 28 février 2013

Incassable [Cinéma/Critiques]

http://fr.web.img4.acsta.net/medias/05/11/01/051101_af.jpg


En exploitant l'essence des comics sans tomber dans la facilité et le piège du tape à l'oeil souvent inhérents au genre, Shyamalan redéfinit avec une pureté et une simplicité exemplaires le mythe du super héros dans un contexte moderne et réaliste.
L'élément fantastique est présenté avec une sobriété qui ajoute beaucoup à l'immersion et à l'identification aux personnages.


La mise en scène minimaliste n'empêche pas le réalisateur de faire preuve d'une précision d'orfèvre quant aux plans choisis, jouant en quelque sorte avec le cadre tel un dessinateur de BD. Le film quasiment dénué d'action gagne ainsi sa propre dynamique, non basée sur le rythme des séquences, comme les montages épileptiques hollywoodiens, mais sur le point de vue embrassé par la caméra qui devient le parfait relais de l'émotion qui se joue sous nos yeux.
Cet angle particulier permet de ressentir pleinement la montée en puissance de l'histoire et des personnages interprétés avec retenue, mais non sans intensité, par deux acteurs inspirés et dirigés à la perfection. On regrettera seulement qu'une courte scène se situant après l'accident de train et qui voyait Bruce Willis craquer sous sa douche ait été retirée du montage final. Elle n'aurait pas été superflue.


Impossible de parler de ce chef d'oeuvre sans mentionner la BO mémorable de James Newton Howard dont les thèmes sensibles et les sonorités empreintes de mystère subliment le parcours initiatique du héros jusqu'à la révélation finale.

Un hommage donc très réussi qui se paie le luxe de renouveler le genre avec une grande intelligence.

 

Mon hommage au film : ICI

 

Ce blog c'est pas juste un passe-temps
j'y bosse dur tous les jours
Je ne te demande pas d'argent
mais juste en retour
un petit commentaire
Ce sera mon salaire
C'est plus précieux que ça en a l'air

Écrire un commentaire