Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 24 mars 2013

Elle par Lado [Poésies/Prose poétique]

ELLE


Je vais la rejoindre, je vais à sa rencontre. Elle est là.

Ailleurs, elle aurait pu être absente. Mais ici, elle est toujours au rendez-vous.

Elle n'est pas toujours la même. Je la préfère agitée, car ainsi, même dans l'obscurité, je sens sa présence, j'entends sa mélodie, ce scintillement musical qui la caractérise. Je l'aime de jour comme de nuit.

Oh, je ne suis pas la première à lui vouer un tel amour, d'ailleurs le mien est bien modeste et indigne de sa grandeur, je ne lui ai jamais donné de belles preuves d'amour comme ont su lui donner d'autres avant moi (et d'autres après).

Je ne l'ai rencontrée que très tard dans ma vie, c'est ce qui explique ma réserve. Il est assez étrange d'imaginer le nombre d'années que j'ai vécues sans elle alors qu'une fois découverte, je l'ai trouvée indispensable à une vie, à mon équilibre mental.

J'aime sa musique, j'aime sa beauté. Ces mots, bien que justes, sont insuffisants, bien fades, pour décrire la réalité de mon amour et de sa magnificence. Elle a un effet magiquement apaisant sur moi, elle est une compagnie, peut-être plus. Et puis, elle ne me demande rien, enfin je crois. Peut-être ai-je été sourde à ses doléances. Il me semble que je peux me présenter à elle dans n'importe quel état (naturel). Je la voudrais plus accessible, mais il faut la mériter, c'est son seul défaut. En est-ce un ?

Ses vagues s'échouant sur les rochers où on a pris place, sa transparence, j'ai chaque fois envie de la rejoindre, la toucher, m'immerger.

Je projette toujours le même rêve, celui de la parcourir, peut-être seule, d'être en tête à tête, mais je sais qu'alors elle ne sera pas la même, que je serai dépendante d'elle, en danger peut-être...sûrement. Mais je continue de caresser ce rêve, car de là où je rêve, je n'ai pas peur d'elle, je l'aime.


Extrait de Lado L'odyssée d'une âme (journal de ma soeur)



Ce blog c'est pas juste un passe-temps
j'y bosse dur tous les jours
Je ne te demande pas d'argent
mais juste en retour
un petit commentaire
Ce sera mon salaire
C'est plus précieux que ça en a l'air

Commentaires

qui est "elle" ? j'ai ma définition personnelle ... elle me fait moins peur après l' avoir lu aussi" belle"

Écrit par : lemoine | mardi, 13 août 2013

Répondre à ce commentaire

C'est tellement bien écrit et tellement mystérieux qu'on pense à beaucoup de choses qui reflètent probablement nos propres pensées. C'est ce que je trouve très intéressant dans ce texte, c'est une sorte de miroir de nous-mêmes. Je connaissais bien Lado et pourtant je n'ai pas trouvé tout de suite ou plutôt je la connaissais tellement bien que j'ai pensé à plusieurs choses. L'avant dernier paragraphe est assez révélateur en fait de la bonne réponse.

Écrit par : Greg Armatory | mercredi, 14 août 2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire