Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 01 octobre 2015

Le Réveil de la Force [Critique avec Spoils Majeurs]

Adam-Relf-starWars0.jpg

Voici une critique plus détaillée de celle publiée sans spoils : ICI

SPOILS DE LA MORT QUI TUE

Que Han Solo meurt de la main de son fils tombé du côté obscur, certes, c'est loin d'être une mauvaise idée, même si elle reprend le schéma inversé de Luke/Vador. Mais deux faiblesses apparaissent dans l'accomplissement de cette destinée tragique :

1- En assistant à leurs retrouvailles, on a le sentiment d'assister à la résolution d'une histoire vécue sur plusieurs années. Forcément, il manque des pièces du puzzle en dépit des explications fournies par Leïa et Han lui-même pour résumer le passé familial.

Il existe une BD narrant les évènements se déroulant entre l'épisode VI et VII (vue à la FNAC).

han_chewie.jpg

han-solo-spoiler.jpg

2- La mort de Han Solo, l'un des personnages les plus emblématiques de la saga, est un évènement en soi. On est forcément fâché et frustré de voir qu'après sa mort, rien, tombé comme le premier quidam. Son corps chute dans le vide, ok, mais cela n'empêchait pas une petite cérémonie posthume. Solo n'était peut-être pas un Jedï, mais pour un simple contrebandier, il a quand même fait ce qu'il faut pour aider la Rébellion à vaincre l'Empire. Et Chewie qui ne réagit guère en conséquence de la perte de son inséparable acolyte.

Solo aurait pu avoir la force de monter jusqu'à bord du Faucon, refusant toute aide par fierté, afin de mourir sur le siège du pilote comme un Capitaine à bord de son navire. Ce qui aurait permis à Chewie de récupérer son corps et de le porter plus tard (avec un beau thème émouvant à la clé) jusqu'à Leïa, monter ensuite à bord du Faucon et tout en décollant, embraser la dépouille au moyen d'un réacteur tout en beuglant sa perte et ainsi son cri aurait pu se fondre avec le thème de la saga pour l'arrivée du générique. Pour le coup la mémoire de Solo aurait été honorée à tous points de vue.

captain-phasma-star-wars-episode-7-force-awakens-cast.jpg

Moins grave, mais regrettable aussi, l'évident sous-emploi du Captain Phasme, alias la Chromestrooper, bras-droit de Ren. En toute logique elle aurait dû périr de la main de Finn, ou démontrer ses capacités lors d'un combat. Au lieu de cela, Chewie lui tombe dessus et elle finira dans le broyeur. Enfin on l'imagine, vu qu'on ne voit rien, mais en même temps ça vaut sûrement mieux. Un nouveau personnage qui aurait pu être mémorable, mais que les scénaristes ont préféré décrédibiliser vite fait bien fait. C'était bien la peine.

La scène du discours du Général Hux (incarné par Domhnall Gleeson vu dans Ex Machina déjà aux côtés de Oscar Isaac) raisonne comme un plaidoyer d'Hitler ponctué par un poing levé des troupes, Hux lui-même renvoyant à l'esthétique aryenne. On a d'ailleurs échappé de peu à la catastrophe puisque le matricule de Stormtrooper de Finn commençant par FN est évoqué par Solo tant et si bien qu'on croit pendant une seconde interminable qu'il va le baptiser simplement FN. Sacré gag vu l'actualité dans notre pays.

Erreur de marketing, le sabrolaser a été trop associé à Finn qui, bien qu'il l'utilise, n'est pas Jedï, puisque c'est Rey. Erreur volontaire pour brouiller les pistes ?

Rey.jpg

Mais dans le film lui-même, lorsque la jeune femme l'utilise, elle ne connait rien à son maniement, contrairement à Ren et en toute logique aurait dû vaincre ce dernier davantage avec la Force qui lui est finalement plus accessible. J'aurais bien vu une scène similaire à celle de l'interrogatoire où au moment de flancher, elle révèle un nouvel aspect de son potentiel. Mais on apprécie l'instant où on découvre qu'elle bloque le pouvoir télékinésique de Ren lorsqu'il tente de récupérer le sabrolaser de Luke et que c'est finalement Rey qui s'en empare.

J'espère simplement que l'on verra d'autres combats la mettant en scène et qu'ils seront davantage de cette trempe :

Une scène particulièrement réussie avec Rey est celle où elle est confrontée à son destin alors qu'elle vient de découvrir le sabrolaser de Luke, renvoyant à celle de l'Empire contre-attaque dans laquelle Luke affrontait Vador.

Par contre la découverte du sabrolaser est beaucoup trop facile et il en est de même du Faucon par Solo. Les personnages ont une capacité à se trouver au bon moment au bon endroit alors que la galaxie est tout sauf petite. On dira que c'est le pouvoir de la Force.

Pour ce qui est de la scène finale avec Luke, si elle est réussie en soi (personnellement j'aime beaucoup son image de vieux sage à la Obi-Wan, futur mentor de Rey ?) elle vient beaucoup trop tôt. Trouver Luke est annoncée comme une quête majeure et à partir du moment où la carte est assemblée, le voyage jusqu'à lui n'a droit qu'à une ellipse.

Pour terminer le design du Suprême Leader Snoke (déjà le nom...hum) est raté car entièrement numérique (ce qui fait encore plus tache vu le respect au matériau d'origine) et ce n'est pas le fait que ce soit Andy Serkis qui lui prête sa gestuelle et sa voix qui change la donne, bien au contraire. On ressent encore plus la parenté de cette nouvelle créature avec plein d'autres (Voldemort et Gollum entre autres). C'était pourtant pas les possibilités qui manquaient. Dark Maul nous manque d'un seul coup !

 BONUS

Commentaires

salut!
un rapide commentaire : je suis d'accord pour Captain Phasme, j'ai eu moi aussi, un peu de frustration sur ce personnage en sous-emploi...

Pour la fin de Solo que tu proposes, ça me parait peu réalisable tel quel selon les souvenirs que j'ai de ces moments du film,(ce serait un développement trop long), mais il y aurait sûrement moyen de trouver une version intermédiaire.

J'ai imaginé que cet hommage sera abordé dans le prochain épisode une transition entre les 2 films peut-être...Qui sait?

Écrit par : sofy | mardi, 05 janvier 2016

Répondre à ce commentaire

oui j'espère beaucoup que ces manques seront comblés dans le 8 car il y a moyen en plus !
J'arrive à pardonner tout sauf la mort bâclée de Solo.

Écrit par : Greg Armatory | mardi, 05 janvier 2016

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire