Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 27 novembre 2015

Il était une voix : Richard Darbois [Cinéma]

Ca faisait un moment que je voulais rendre hommage à ce comédien/doubleur de talent dont le timbre est désormais un véritable patrimoine inscrit dans l'inconscient collectif. Richard Darbois merci pour nous avoir fait rêver sur tous ces films et acteurs de renom, avec quelques surprises car son panel est encore plus large qu'on pourrait le croire. Si je regarde beaucoup de films en VO, je prends toujours un plaisir incomparable à entendre cette voix inimitable comme dans Predator et Une Nuit en Enfer où il campe un inoubliable gentil salaud dans la peau de George Clooney. Personnellement j'ai énormément regretté qu'il ne devienne pas son doubleur officiel ce qui m'a directement désintéressé de la carrière de Clooney. Comme quoi, l'influence d'une voix est plus forte qu'on ne pourrait le penser.

Un gros merci à Hervé pour m'avoir filé le lien !

 

Ce blog c'est pas juste un passe-temps
j'y bosse dur tous les jours
Je ne te demande pas d'argent
mais juste en retour
un petit commentaire
Ce sera mon salaire
C'est plus précieux que ça en a l'air

Commentaires

De rien ça m'a fait plaisir aussi !

Écrit par : Hervé Smagghe | vendredi, 27 novembre 2015

Répondre à ce commentaire

Effectivement, je pense que la voix influe beaucoup notre opinion sur un personnage, puisque c'est un réel travail d'acteur à part entière. Maintenant, je reste quand même plus sensible à la prestation de l'acteur en général qu'à sa voix doublée, ce n'est donc pas parce que je n'ai pas apprécié le doubleur que je ne regarderai pas les films. ;)

Écrit par : Elo | vendredi, 27 novembre 2015

Répondre à ce commentaire

Disons qu'à une époque je ne jurais que par la VF donc forcément elle avait plus d'impact sur mes préférences, maintenant que je regarde majoritairement en VO le problème ne se pose plus.

Écrit par : Greg Armatory | vendredi, 27 novembre 2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire