Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 16 juillet 2015

Nourrir l'Espoir : notre mission à tous ! [Méditations]

La Conviction. La Foi. La Volonté. Le Courage.

Nourrir L'ESPOIR : notre mission à tous !

l'espoir,ne pas désespérer,croire en soi

Sphinx-Colibri (trouvé ici)

Tu ne peux voyager sur le chemin sans être toi même le chemin.  -Bouddha

Sur son blog Misery & Arsenic, dans son article A part ça, rien de nouveau E. nous explique ces moments où l'on a envie de baisser les bras, lorsque tous nos efforts pour rendre ce monde meilleur apparaissent vains et que de surcroît la reconnaissance pointe aux abonnées absentes.

Ce sentiment d'impuissance est quelque chose qu'on est tous amenés à ressentir et quand on travaille dans le social ça peut évidemment être encore plus violent.

Au fil de mes expériences, je crois que j'ai fini par comprendre une chose et j'essaye à tout prix de m'y cramponner car je crois que c'est essentiel : la vertu de nos actes est la plupart du temps invisible. Le savoir n'est pas forcément un scoop, mais l'accepter fait toute la différence car c'est une liberté autant qu'un moyen simple de se focaliser uniquement sur la beauté du geste et par-là même de préserver l'espoir quelles que soient les circonstances.

Nous ne devons pas seulement espérer, nous devons incarner l'espoir, corps et âme, l'endosser comme une seconde peau au point qu'il devienne instinctif.

La bonté doit exister même si c'est parfois juste pour elle-même. Car nous ne sommes pas des dieux, nous sommes incapables de mesurer ses effets. Mais cela ne doit pas être un argument pour s'en défaire. Car sans vouloir partir dans des bondieuseries, nous pouvons choisir de symboliser ce que nous voulons pour nous-mêmes et pour les autres, devenir un miroir de l'humanité dont nous faisons partie. Et que voulons-nous refléter ?

L'Effet Papillon Boule de Neige

Ce fameux effet papillon, on en voit rarement les effets et pourtant chaque minute qui passe voit nos actes et nos choix affecter l'existence des autres... mais inversement aussi, et cela, on a tendance à l'oublier.

Des gens ont eu une influence positive primordiale sur nous et ils n'en ont jamais rien su et nous-mêmes parfois n'en sommes pas conscients. cela rend plus philosophe. Nous ne devons pas cesser d'aider les autres, même si parfois nous pensons que cela ne sert à rien (que l'égo entre en jeu ou pas dans l'histoire). Nous ne devons pas cesser car nos actes ont une portée, un sens quels qu'il soient, qui nous échappent et dont ne pouvons percevoir les retombées ou alors à moindre échelle.

Parfois le temps qui passe et les témoignages nous permettent de comprendre l'importance de ce que nous avons fait (délibérément ou non), mais ce n'est pas une science exacte et il vaut donc mieux ne pas attendre ardemment de retours, la surprise d'en avoir n'en sera que plus appréciable. Mais c'est aussi pour cela qu'il est important de témoigner, de faire savoir à quelqu'un l'influence positive qu'il a eu sur nous. Car ce faisant, nous participons pleinement à la force de l'effet papillon. Notre témoignage va se transformer en espoir mutuel. Et l'espoir est la plus grande force de l'humanité, il peut soulever des montagnes (bon, il le fait rarement, car il a mieux à faire !)

L'effet papillon est un effet boule de neige et c'est très important de se le rappeler. Pour accomplir de grandes choses, nul besoin d'accomplir toutes les étapes, il suffit que chacun participe, fasse sa part (dixit Colibris !). Un simple sourire offert à une personne en détresse peut sauver des dizaines ou des centaines de vie par simple effet de ricochets et ainsi inspirer l'espoir le plus vivace. Et l'espoir n'a jamais été aussi important, non ?

J'ajouterais que chacun est un modèle de vertu potentiel pour tous les autres et qu'au lieu de se dire : "Ca ne sert à rien si je suis la/le seul(e) à le faire" (ce qui cultive le désespoir général) il est préférable de se dire : "Je peux inspirer et renvoyer une image positive du monde". Car qu'est-ce qu'un être humain sinon un monde meilleur en devenir ? 

Comme on dit si bien : le monde est ce qu'on en fait. On a le droit d'être découragé, mais pas d'être désespéré. Et c'est un pessimiste de nature qui vous dis ça. Vous voyez qu'il y a de l'espoir !

Un grand merci à E. pour m'avoir inspiré cet article grâce au sien. L'illustration parfaite des vertus de l'effet papillon !

 

 

Ce blog c'est pas juste un passe-temps
j'y bosse dur tous les jours
Je ne te demande pas d'argent
mais juste en retour
un petit commentaire
Ce sera mon salaire
C'est plus précieux que ça en a l'air

Commentaires

Je prendrai le temps de réfléchir plus amplement à un commentaire construit, mais c'est un bel article qui donne beaucoup à méditer. Ravie que mes articles puissent inspirer les tiens ! ;)

Écrit par : Elo | jeudi, 16 juillet 2015

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire