Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 24 novembre 2014

Ciné Musique [Musiques de Films]

cine-musique-a-romorantin-le-20-novembre.jpg

Vendredi 21 novembre à 20H30, l'orchestre philarmonique de Prague sous la direction du chef d'orchestre Jaromir Kriegel nous a offert une véritable performance : un son d'une incroyable pureté parfaitement calibré au niveau des décibels dû à l'architecture du grand théâtre de Tours ainsi qu'à la qualité des instruments, des univers variés et des interprétations très fidèles aux originales, un chef d'orchestre pour le moins passionné et complice, jouant la carte de l'humour. De l'émotion et des frissons à l'écoute de mélodies inscrites dans notre inconscient telles que les thèmes de James Bond (de Monty Norman & John Barry), 2001 L'Odyssée de l'Espace ("Ainsi Parlait Zarathoustra" de Richard Strauss), La Liste de Schindler (de John Williams) ou encore l'incontournable Starwars (re John Williams !). A noter beaucoup de classiques romanesques tels que Autant en Emporte le vent (de Max Steiner, qui par ailleurs ouvre le spectacle), Lawrence d'Arabie (de Maurice Jarre), West Side Story (Leonard Bernstein), Out of Africa (John Barry again !) ou encore Danse avec les Loups (re-re John Barry). Deux titres de Hans Zimmer (Inception, Man of Steel), l'un des compositeurs actuels les plus sollicités et les plus populaires, issus de Gladiator et de Pirates des Caraïbes.

Le rappel nous offrira le thème du film "Le Grand Blond avec une Chaussure Noire" (sur des images assez cocasses !) afin de s'adapter au patrimoine cinématographique hexagonal.

Quelques bémols cependant : une présentation sur grand écran d'un Francis Huster (oeuvrant en tant que directeur artistique) un peu trop grandiloquent qui avait l'art de prêcher des convertis sur les vertus de la musique de film, un montage d'images peu travaillé ou peu en accord avec la musique (Thème de Starwars sur des images seulement de la deuxième trilogie ???) et une version de la musique de Titanic décevante puisque se contentant de coller à la mélodie de la chanson "My Heart will go on" sans véritablement valoriser le travail de James Horner, un comble !

En somme une excellente initiative portée par des musiciens et un chef d'orchestre au diapason (malgré un couac à la trompette), mais qui ne demande qu'à être améliorée dans sa direction artistique afin de valoriser notamment comme il se doit les compositeurs et le fruit de leur travail (les nommer sans distinction + interviews et coulisses des enregistrements par exemple), chose qui n'apparaît pas du tout dans la version actuelle du spectacle (beaucoup trop subjective) lequel en l'état semble trop mettre l'accent sur la parenté de la musique de film avec la musique classique et la glorification de cette dernière. (merci véver pour avoir mis le doigt sur cette grosse faille !)

 

(un petit Jurassic Park la prochaine fois siouplaît !)

Spéciale dédicace à mon véver avec qui j'ai réalisé un rêve de gosse !

En attendant...

 

 

Ce blog c'est pas juste un passe-temps
j'y bosse dur tous les jours
Je ne te demande pas d'argent
mais juste en retour
un petit commentaire
Ce sera mon salaire
C'est plus précieux que ça en a l'air

Commentaires

Merci Greg. Un excellent moment pour moi également. Je partage ton point de vue sur l'ensemble des thématiques abordées dans ton article. J'ajouterai juste un élément de déception qui pour moi à son importance. En effet, Francis Huster a rendu un grand hommage aux compositeurs classiques célèbres tels que Mozart, Wagner ou Beethoven, mais n'a cité aucun des auteurs des musiques jouées lors de cette soirée. Je trouve personnellement que c'est un grand manque de respect envers ces auteurs de talents et de renom. Je leur rend ainsi un peu de justice et beaucoup de crédit à travers mon message.

Écrit par : Hervé SMAGGHE | lundi, 24 novembre 2014

Répondre à ce commentaire

Ah c'est possible en effet ça ne m'a pas marqué comme toi mais en y repensant il est vrai qu'il a sans doute plus mis en avant les musiques que les auteurs, ce qui conduit à penser une nouvelle fois qu'il n'est peut-être pas la personne la plus adaptée pour cette intervention, intervention qui demande à prouver son utilité sous cette forme. Je pense par exemple qu'une courte interview des compositeurs et un extrait de la préparation des différentes musiques seraient dès lors beaucoup plus pertinents pour le public.

Écrit par : Greg Armatory | lundi, 24 novembre 2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire