Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 17 novembre 2014

On est comme on aime [Méditations]

 
 
Un extrait du film Adaptation avec Nicolas Cage. Une perception des sentiments et de la dignité qui transcende complètement notre vision de l'amour à sens unique ou l'art de dissocier l'amour que l'on ressent de la personne qui nous l'inspire. Merci Matthew (Dallas Buyers Club, Interstellar) pour ce partage ! J'ai volontairement modifier la phrase clé du dialogue dans mon titre car elle me paraissait plus juste ainsi.
 
Si vous aussi vous connaissez ou avez connu un tel amour et qu'il a résisté à l'épreuve des années, comprenez que vous avez le choix de le vivre comme une bénédiction, de le chérir comme un trésor unique, une sorte de paradis personnel. Soyez-en fier, soyez-en digne. Parce qu'il est ni plus ni moins le reflet de votre beauté intérieure et que de ce fait rien ni personne ne peut vous contraindre à l'abandonner. Finalement tomber amoureux, avoir un coup de foudre comme on dit, n'est-ce pas rencontrer son âme en premier lieu ? Dès lors on ne devrait pas dire tomber amoureux, mais s'élever en âme. Et dans le fait qu'on retrouve le son "âme" dans le mot amour, je n'y vois aucune coïncidence.
 
En lien
 
Un extrait de mon journal écrit il y a douze ans qui témoigne d'une réflexion proche de celle du personnage incarné par Nicolas Cage :
 
"Je vis un amour qui porte peut-être mal ce nom, un amour qui échappe à toute compréhension, toute raison, mais je veux continuer d'y croire coûte que coûte. Il est devenu ma religion. C'est un amour que je trouve beau, idéal. Il me correspond. Je finis peut-être par aimer plus cet amour que celle qui me l'a inspiré..."
 
Ce n'est pas parce qu'un amour n'est pas partagé, qu'il n'a aucune raison d'exister.
 
En lien :
 
 
 
 
 

Ce blog c'est pas juste un passe-temps
j'y bosse dur tous les jours
Je ne te demande pas d'argent
mais juste en retour
un petit commentaire
Ce sera mon salaire
C'est plus précieux que ça en a l'air

Écrire un commentaire