Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 29 mai 2013

The Map [Nouvelles/Humour-Fantastique]

the map,nouvelles,fantastique,voyage,carte du monde,téléportation

Inspirée par le sketch d'impro "L'Ascension" de Arnaud Tsamère & Simon Astier


Arnaud et Simon écarquillèrent les yeux. Ils étaient au sommet d'une montagne. D'une très haute montagne. C'était haut. C'était beau. Mais il y avait un hic. Un putain de hic. Le genre de hic qui vous empêche de ramasser une mallette rempli de billets alors que vous êtes SDF depuis des années. Arnaud se tourna vers son ami :

- La vue est magnifique, hein ? On peut pas le nier. Cette pureté, dans les formes, les couleurs, cet air frais, vivifiant, ces pics qui tutoient le ciel qui lui-même tutoie les étoiles, enfin, bon bref,  je sais pas pour toi, mais le fait de ne pas savoir du tout comment on est arrivé là m'empêche légèrement d'apprécier le paysage à sa juste valeur.

- Alors c'est marrant que tu me dises ça parce que figure-toi que je me disais exactement la même chose.

Le ton d'Arnaud traduisit mot pour mot son angoisse :

- C'est quoi la dernière chose que tu te rappelles ?

Pour Simon, la question prit des allures de Croisade en Terre Sainte. Fallait pas déconner, c'était du sérieux !

- La dernière chose...euh...J'ai pété dans mon sac de couchage... avant de m'apercevoir que c'était le tien.

- Bon je sais enfin pourquoi j'ai pas dormi cette nuit, ça c'est fait. Ok, mais t'as pas plus récent ? Et hum...plus utile en la circonstance ?

Simon posa son index sur son menton. Ce qui, on le sait depuis la nuit des temps, aide énormément à la concentration.

- Sinon...euh...voyons voir...Ah, oui !

Je vous l'avais dit !

- J'ai fait une croix avec mon stylo rouge sur la carte.

Arnaud le dévisagea. Ce n'était visiblement pas la réponse qu'il attendait.

- Tu...tu as fait une croix avec ton stylo rouge sur la carte ?

- Bah, tu me demandes mon dernier souvenir, je crois que je peux pas être plus précis.

A son tour, Arnaud appuya son index contre son menton.

- Fais-voir la carte.

Simon la pêcha dans sa poche et la déplia. Il posa son doigt sur une grosse croix rouge.

- Tiens, c'est là !

Les yeux d'Arnaud s'écarquillèrent de manière très inquiétante.

- Oh, bordel, C'est quoi ce délire encore ?

- Quoi ?

- Tu as fait une croix pile à l'endroit où on se trouve. Tu as fait une croix sur une montagne et comme de par hasard, on se retrouve sur cette montagne. Tu piges maintenant ou faut que je te fasse un dessin ?

- Ahhhh, ok ! Tu veux dire que j'ai tellement bien planifié le voyage qu'on a réussi à aller exactement où je l'avais prévu.

Arnaud toisa son ami avec stupéfaction...non...hébétude plutôt, avant de s'exclamer :

- Voooooooooiiiiiiiiiiiiiiilàààààààààà ! T'as tout compris !

Puis il s'énerva...non...il explosa :

- T'as tout compris sauf ce qui s'est passé entre le moment où tu as fait ta jolie croix rouge sur la carte et le moment où on s'est retrouvé sur cette foutue montagne !

Simon recula. Il commençait à avoir peur. Mais contrairement à Arnaud, il n'avait pas peur de la situation, mais d'Arnaud lui-même.

- C'est sûrement l'altitude. Comme notre cerveau n'est pas correctement oxygéné, on perd un peu la tête, c'est tout. Pas de quoi paniquer, franchement. De toutes façons, si on a réussi à monter, on réussira à redescendre.

La mine déconfite d'Arnaud lui fit perdre quelque peu son assurance.

- Non ?

Arnaud croisa ses bras sur sa poitrine.

- Ôte-moi d'un doute, tu veux bien. Fais une autre croix sur la carte.

- Une autre croix ?

Simon ne voyait pas du tout où son ami voulait en venir, mais c'était souvent le cas et il avait appris à lui faire confiance malgré cela. Après tout, ils n'étaient pas à leur premier voyage. Ni à leur première galère.

Il exhiba son stylo.

- Avec mon...

- Oui, fit Arnaud, excédé. Avec ton joli stylo rouge.

Simon ôta le capuchon et approcha la mine du papier.

- Mais je la fais où ?

- N'importe où, on s'en fout. C'est juste pour...

Puis Arnaud réalisa son erreur. Il hurla.

- Non, pas n'impor...

the map,nouvelles,fantastique,voyage,carte du monde,téléportation,arnaud tsamère,simon astier,humour,sketch

Ils avaient de l'eau jusqu'aux épaules et se maintenaient à la surface par de petits gestes des bras et des jambes. Pour tout horizon, de l'eau à perte de vue. Pas une île. Pas une voile. Un véritable désert aquatique.

- L'océan ! Il a fallu que tu fasses une croix dans l'océan !

- Te plains pas, dit Simon, guilleret, j'ai sauvé la carte.

Par pur réflexe ou hasard, il avait tendu son bras en l'air, évitant à la carte un bain des plus... destructeurs.

- Là, chapeau, effectivement. On aurait été bien dans la merde sinon pour repartir.

- Repartir ?

- T'as toujours pas compris ce qui nous arrive ?

- Bah, on est tombé de la montagne et par chance y avait de l'eau en dessous.

- T'as décidé de battre un record de conneries à la seconde ou quoi ? C'est ta putain de carte ! A chaque fois que tu fais une croix dessus, on apparaît à l'endroit précis que tu as marqué !

Simon commença à sourire.

- Non, mais là, tu déconnes. Ca se peut pas ces trucs-là !

- Ca se peut p...Bon donne-moi la carte, je vais te le prouver tout de suite.

Simon éloigna son bras.

- Et si la carte n'avait rien à voir là-dedans ?

- Quoi ?

Cette fois, c'est Arnaud qui ne voyait pas où son ami voulait en venir.

- Et si le pouvoir venait de moi.

Arnaud dut s'avouer que c'était peut-être une possibilité à envisager. Même si elle le terrifiait.

- Bah, je...Bah, merde alors, j'espère que c'est pas le cas. Parce que sinon on est vraiment dans la merde. Tiens, justement, laisse-moi faire une croix. Comme ça on saura clairement si le problème vient de la carte ou de toi.

Simon allait lui donner la carte, mais il se ravisa au dernier moment.

- Le problème ?

Arnaud se râcla la gorge.

- Le pouvoir, j'ai dit le pouvoir.

Simon fronça les sourcils.

- Non, t'as dit le problème. Me prends pas pour un con, Arnaud.

Silence.

- Bon, ok, j'ai peut-être dit le problème, mais je voulais dire le pouvoir.

- Ouais, ouais. Quand il s'agit de la carte, tu dis le pouvoir, mais quand il s'agit de moi, tu dis le problème, hein ? Avoue !

- Mais...Pffff, n'importe quoi, franchement, c'est pas du tout ça, c'est juste que je deviens dingue avec cette histoire, je sais plus ce que je dis. Non, mais t'imagines si on peut vraiment aller où on veut dans le monde entier rien qu'en faisant une foutue croix sur cette foutue carte ?

Les yeux de Simon s'illuminèrent à cett idée, puis brusquement, son visage se rembrunit.

- Change pas de sujet. T'as dit problème.

Sans crier gare, Arnaud se jeta sur son ami.

- Putain, y a un requin !

- Quoi ?

Arnaud afficha un sourire victorieux. Il secoua sa main droite qui tenait la carte.

- Je t'ai eu.

Le visage de Simon pâlit :

- Oh, putain, Arnaud, y a un requin juste derrière toi !

Arnaud secoua la tête, l'air navré.

- Pffff, trop nul. T'essaies de retourner mon astuce contre moi ? Non, mais sérieusement, t'as quel âge ?

- Mais je suis sérieux ! Y a un aileron qui arrive à toute vitesse, c'est pas une blague, file-moi la carte qu'on se barre d'ici !

- Même pas en rêve ! Donne-moi le stylo. Allez, qu'est-ce que t'as à perdre ? Ca se trouve t'as raison et y a que toi qui a ce pro...pouvoir.

Simon commença à reculer. Au point qu'Arnaud commença à le croire. Il se retourna et vit l'aileron filer droit sur lui.

- Ah ! Putain, y a un requin !

Cela n'empêcha pas les négociations de reprendre :

- File-moi la carte !

- Non, file-moi le stylo !

- La carte, Arnaud !

- Le stylo, Simon ! Simon, si tu me donnes pas le stylo, je te jure que je me laisse bouffer par ce foutu requin et t'auras la fin de mes jours sur ta conscience jusqu'à la fin de tes jours.

- Quoi ? J'ai rien compris.

Arnaud tendit le bras qui tenait la carte en direction du requin qui n'était plus qu'à quelques mètres.

- Ok, ok. Je te donne le stylo.

Simon lança le stylo rouge. Arnaud l'attrapa adroitement au vol. Il ôta le capuchon et le requin jaillit hors de l'eau, sa gueule monstrueuse prête à le déchiqueter sur place. Sans réfléchir, il traça une belle croix rouge sur la carte.

the map,nouvelles,fantastique,voyage,carte du monde,téléportation,arnaud tsamère,simon astier,humour,sketch

Les deux hommes rampaient sur un sol poussiéreux. Des détonations assourdissantes emplissaient l'air. Des débris volaient tout autour d'eux et les balles fusaient au-dessus de leur tête.

Arnaud vérifia qu'il avait toujours la carte et le stylo en sa possession avant d'annoncer :

- Bon bah, maintenant, on sait au moins que ça vient de la carte.

La nouvelle n'eut pas le don de ravir Simon. Une rafale souleva la terre juste devant son visage.

- T'aurais quand même pu choisir un pays qu'est pas en guerre !

Arnaud mima une bouche avec sa main libre :

- Si tu veux, j'avais les dents de la mer à ça de moi, alors la destination...

- Ouais, tu peux te foutre de moi avec l'océan !

Ils parvinrent à s'éloigner de la zone sensible et à atteindre en courant la devanture d'un magasin contre laquelle ils s'appuyèrent en essayant de reprendre leur souffle. Simon toussa.

- Bon maintenant, qu'on est au calme, tu pourrais peut-être faire une autre croix. En choisissant, cette fois.

Arnaud haussa les épaules avec contrariété. Ils se figèrent tous deux lorsqu'un char s'avança droit sur eux. Le canon était pointé dans leur direction.

- Ou pas.

Arnaud traça une croix sur la carte, paralysé, les yeux fixés sur le char qui venait de tirer un obus.

the map,nouvelles,fantastique,voyage,carte du monde,téléportation,arnaud tsamère,simon astier,humour,sketch

 - Ah, bah, là, c'est sûr, on est tranquille !

Ils marchaient sur une plage de sable fin. La cime des palmiers se balançait doucement au gré du vent et l'eau turquoise eut le don d'égayer leurs pensées.

- C'est une île déserte, informa Arnaud en essayant de se convaincre que c'était une bonne chose.

Simon grimaça.

- Merci, j'avais remarqué.

Arnaud le trouva peu reconnaissant. Il le lui fit comprendre.

- Au moins on est pas mort explosés par un char.

Simon le trouva peu lucide. Il le lui fit comprendre.

- Non, on mourra juste de faim.

Arnaud allait rétorquer quelque chose, mais il leva un index avant de s'approcher rapidement de l'eau en se tenant l'estomac. Il recracha quelque chose. Son dernier repas au vu de ce qui tomba de sa bouche.

- A force de voyager à la vitesse de la lumière, ça devait arriver ! En plus j'ai la tête qui tourne. Ca doit être le décalage horaire.

Il se planta devant Simon et l'étudia avec étonnement.

- T'as pas envie de vomir, toi ?

Simon dressa un index.

- Si.

La seconde d'après, Arnaud reçut son dernier repas sur la figure.

Ils avaient mangé la même chose. Purée-saucisses. Ca sentait bien la saucisse.

A suivre

the map,nouvelles,fantastique,voyage,carte du monde,téléportation,arnaud tsamère,simon astier,humour,sketch



Ce blog c'est pas juste un passe-temps
j'y bosse dur tous les jours
Je ne te demande pas d'argent
mais juste en retour
un petit commentaire
Ce sera mon salaire
C'est plus précieux que ça en a l'air

Commentaires

Belle histoire!!!

Écrit par : harduin | lundi, 21 octobre 2013

Répondre à ce commentaire

merci si seulement j'arrivais à la terminer car le pire c'est que j'ai trouvé la chute !

Écrit par : Greg Armatory | lundi, 21 octobre 2013

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire